________________________

________________________

________________________

Si vous êtes en possession d'informations inédites

N'hésitez pas à me contacter

________________________

Goodies à l'effigie du site ? Cliquez ici !!!

________________________

Moteur de recherche :

Recherche sur le site

Recherche sur le Web


powered by FreeFind

________________________

épi... phénoménal

 

Vous vous souvenez du message envoyé par le radiotélescope d'Arecibo en 1974, ou encore du « visage » sur la planète Mars ? 
Eh bien ils sont apparus à la fin du mois d'août 2001 dans les champs britanniques, quelques jours après la formation ci-dessous...

 

Couverture médiatique

Crop circle à six branches de Milk Hill
Crop circle à six branches de Milk Hill (Sources
 
On pourrait penser que les médias ont été préalablement sensibilisés par une formation qui vit le jour le 13 août 2001 sur Milk Hill dans le Wiltshire à proximité du site ou figure le célèbre Cheval Blanc. Ce Crop Circle fut, de par ses dimensions exceptionnelles, un peu trop hâtivement surnommé « Apothéose » (finale en anglais). Les Crop Circle ont un diamètre moyen de 60 mètres. Ce ne sont pas moins de 450 mètres qui séparaient les extrémités les plus éloignées de cette structure formée de 409 cercles. Les chercheurs Stuart Dike et Charles Mallett qualifièrent respectivement cette composition de « plus grande formation du monde » et de « mère et père de tous les Crop Circle ». L'agence de presse anglaise Ananova.com publia deux dépêches dont la première portait l'intitulé suivant : « Le plus grand et le plus complexe des Crop Circle ». CNN au USA se fendit d'un sujet sur la formation. 

Crop circle à six branches de Milk Hill (gros plan)
La chaîne de télévision Fuji au Japon, l'émission « ABC Radio Breakfast » en Australie, « Big Breakfast » sur Channel 4 ainsi que ITV au Royaume-Uni évoquèrent le Crop Circle. 

Les journaux ne furent pas en reste puisque des articles fleurirent dans Der Spiegel en Allemagne, Daily Mail et Métro en Angleterre. L'émission de radio nationale Art Bell aux USA a consacré une heure à la formation, avec les contributions des chercheurs Linda Moulton Howe, Lucy Prinlge et Andreas Müller, respectivement de nationalité américaine, anglaise et allemande. La France, quant à elle, s'affaire sur d'autres terrains.

"Réponse" et "Visage"




C'est le lundi 20 août 2001 qu'apparu le Crop Circle surnommé la « Réponse d'Arecibo ». Cette formation a été observée à un emplacement qui a été le lieu de plusieurs formations impressionnantes ces dernières années, et qui est situé à proximité du radio-télescope de Chilbolton, dans le Hampshire, en Angleterre.





Visage
Réponse d'Arecibo


Le même jour à quelques mètres du « message » on pouvait observer une formation représentant un « visage « ». Ce dernier est bien connu de tous ceux qui s'intéressent aux phénomènes étranges, puisqu'on le retrouve sur la planète Mars (voir ici).




Tout commence à Arecibo

Le 16 novembre 1974, dans le cadre du programme de recherche d'intelligence extraterrestre dirigé par Frank Drakes et à l'occasion de cérémonies d'inauguration de l'ensemble des améliorations apportées au radio télescope d'Arecibo, un message a été transmis dans la direction du groupe de l'étoile globulaire M13 située à quelques 25,000 année-lumière de notre planète. Ce message fut envoyé grâce à un émetteur de 20 térawatts (1 térawatt = 1 trillion de watts) sur la fréquence de 2380 Mhz dans la direction de cette constellation de 300 000 étoiles appelée Hercule. 

Radiotélescope d'Arecibo, Puerto Rico.
Radiotélescope d'Arecibo, Puerto Rico

Le code original envoyé depuis Arecibo
Le code original envoyé depuis Arecibo


Cet appel intersidéral était constitué de 1679 pulsations de code binaire. La raison de cette précision était simplement mathématique. 1679 est le produit unique de deux nombres premiers : 23 et 73.
On supposait alors que les formes de vie suffisamment intelligentes qui seraient en mesure de capter le message chercheraient des constructions uniques, indubitablement universelles, telles que des nombres premiers, des fréquences d'éléments chimiques ou des nombres binaires.

Lorsque l'on convertit la
transmission originale de
pulsations binaires dans 23 colonnes
de 73 lignes, on obtient la matrice
tel que vous la voyez ci-dessous. 

Matrice du code
Les carrés ont été conservés
pour l'élaboration du modèle graphique.
Ils se confondent avec les carrés
colorés qui remplacent les « 1 » du code.


Code mis en couleur

Le code a ensuite été mis en forme,
et des points de repère ont été rajoutés.
Ce point correspond
à des carrés blancs. 

Code mis en forme

Mais déjà à ce niveau intervient une interrogation.
Le code et son image mirroir
Le déchiffrement du message binaire original ne correspond pas à sa représentation graphique, mais à son miroir.

Alors on peut émettre deux hypothèses de départ. La première consisterait à dire que cette formation est un faux puisqu'elle comporte une représentation erronée. Cette hypothèse pourrait être renforcée par la nature même du Crop Circle qui diffère radicalement de tout ce que l'on a pu voir jusqu'ici et qui consiste généralement à un assemblage de figures géométriques plus ou moins complexes. 

Par contre si ce Crop Circle est vrai, c'est-à-dire d'origine inconnue, nous pouvons nous réinterroger sur l'ensemble des formations, puisqu'il se peut qu'elles soient toutes le miroir de messages originaux, et écarter les hypothèses de formations naturelles puisque le message original a été en partie modifié comme nous allons le voir plus bas.

Décryptage du message

Le message original est composé de plusieurs sections, chacune représentant un aspect particulier de notre civilisation. Au sommet du message figurent les représentations binaires des chiffres de un à dix. Les chiffres huit, neuf et le nombre dix sont disposés sur deux colonnes. Cela montre à quiconque tentera de décoder le message que des nombres trop grands pour être écrits sur une ligne seule peuvent être reporté sur une autre ligne.
Le code légendé
La prochaine section contient les valeurs binaires 1,6,7,8 et 15. Ces dernières indiquent sur terre les nombres atomiques des éléments fondamentaux nécessaires à la vie, à savoir respectivement l'hydrogène, le carbone, l'azote, l'oxygène et le phosphore.
La section de trois lignes qui suit représente les formules des sucres et des bases dans les nucléotides d'ADN, illustrée juste après par une représentation graphique de notre ADN, l'hélice double, coupé en son plan médian par une barre verticale droite qui indique le nombre de nucléotides dans l'ADN.
Directement au-dessous de l'hélice double d'ADN est symbolisée une petite représentation de l'être humain avec un corps, deux bras et deux jambes. Sur la gauche on peut voir une valeur binaire de la population de la planète Terre, apparemment très sous-estimée.
Un code binaire donnant des renseignements sur la hauteur des êtres humains a été placé à droite de la forme humanoïde. La hauteur est représentée dans une unité de longueur d'onde, plus universelle que les dimensions humaines telles que pieds, pouces ou mètres. Comme il a été mentionné plus haut, le message réel a été transmis sur 2380MHz, ce qui après conversion nous donne une longueur d'onde de 0.12605042m, égale à 12.6cm. C'est notre unité de longueur d'onde. La valeur du code binaire est de 1110 sur le schéma, ou 14 en chiffre décimal. Si nous en multiplions 14 par notre unité de la longueur d'onde (12.6) nous obtenons 176.4cm, c'est-à-dire la hauteur moyenne d'un être humain.
La prochaine section est une représentation simplifiée de notre système solaire. Elle montre le soleil et neuf planètes dont les rapports de taille sont approximativement représentés. En déplaçant la troisième planète légèrement au-dessus des autres, elle met en valeur quelque chose de significatif au sujet de la troisième planète en partant du soleil, le fait qu'il s'agisse de la Terre.
La dernière section représente l'origine du message elle-même - le radio télescope Arecibo, qui est une structure courbée. Sous celle-ci est placé un autre nombre binaire qui correspond aux deux dernières lignes du message. Ce nombre, 100101111110 (à séparer sur deux lignes par le milieu), est égale à 2430 en chiffre décimal. En utilisant de nouveau notre unité de longueur d'onde universelle, nous obtenons 2430 X 12.6cm lequel est égal à 30618cm, ce qui correspond approximativement au diamètre de la cuvette d'Arecibo.

 

Comparaison et changements

Note au sujet des graphiques : La couleur noir correspond au message original d'Arecibo, la couleur rouge correspond à la trace du crop circle, la couleur verte signalent les points à ne pas prendre en compte lors d'une explication. La numérotation des paragraphes me permettra de revenir ultérieurement sur les sujets traités.
Comme nous l'indiquions plus haut, le Crop Circle ressemble au message d'Arecibo, mais de légères modifications sont à noter. Ces modifications ne peuvent être fortuites puisqu'elles presque à chaque fois significatives.

Les nombres 1 à 10 paraissent exactement les mêmes dans la formation.

1°  Cependant les nombres atomiques qui indiquent les éléments actuels qui créent la vie sur terre ont une valeur supplémentaire insérée dans la séquence binaire. Celle-ci est ajoutée précisément dans l'emplacement correct, et dans le code binaire original (par conséquent ce ne peut pas être une erreur). 

2°  L'un des autres changements correspond à la spirale supplémentaire sur la gauche du brin d'ADN. On peut tout de même s'étonner de la non symétrie du brin ainsi représenté par rapport à la ligne médiane, qui elle aussi subi une modification dans son codage binaire.

3°  L'humanoïde s'est transformé en un symbole qui nous évoque un personnage souffrant d'un renflement céphalique par rapport à la représentation initiale. 

4°  Les chiffres évoquant la population et la hauteur subissent eux aussi des modifications. Le premier correspond maintenant à une population de 8 milliards. Le second est maintenant de 1000 en binaire, ce qui correspond à 8 en décimale. Si nous multiplions ce chiffre par notre unité de la longueur d'onde originale, nous obtenons 8 X 12.6cm = 100.8cm.

5°  Au-dessous nous observons des changements supplémentaires au niveau du système solaire. La troisième planète en partant du soleil n'est pas la seule qui soit mise en valeur.
La quatrième et la cinquième planète le sont aussi. La cinquième paraît même être plus accentuée, avec trois images élémentaires supplémentaires.



6°  La représentation du transmetteur d'Arecibo dans le message original a été supplantée par une distribution de point semblant suivre une loi fractale.


 


7°  Le code binaire pour la dimension du transmetteur a lui aussi subit une modification.




Interprétation à la lettre

En ce qui concerne le point n°1, et d'après le décodage que l'on peut tirer de la formation, cet élément supplémentaire a un nombre atomique de 14, ce qui correspondrait au Silicium.

Le point n°2 tend à nous montrer une modification dans la double spirale d'ADN. Mais cette modification n'est pas symétrique, ce qui me laisse perplexe quant à savoir si l'on a voulu nous mettre en présence d'un brin d'ADN muté, ou d'autre chose. 

Au niveau du point n°3, on est face à une représentation qui évoquera la représentation d'extraterrestre surnommé « petit gris » pour ceux qui sont familiers du milieu ufologique. Ces E.T. sont caractéristiques car ils ont une tête disproportionnée par rapport à leur corps. Il semblerait que cette orientation se confirme lorsque l'on s'attarde sur le point n°4. Le calcul de la nouvelle taille nous donne une hauteur de 1 mètre, ce qui correspond aux témoignages des personnes disant avoir été en contact avec cette race d'extra terrestres.

Revenons au point n°5 et orientons notre lecture de droite à gauche. Soit nous nous basons sur une hypothèse de 9 planètes, et la cinquième aura une forme éclatée composée de 4 carrés qu'il nous restera à justifier, soit nous partons sur 10 planètes.
Nous parlerions pourtant toujours de notre système solaire, puisque d'après l'astronome britannique John Murray, celui-ci compte une dixième planète, mille fois plus éloignée du Soleil que Pluton. 
En ce qui concerne la première hypothèse, le graphique pourrait signifier que non seulement ils occupent notre planète, mais en plus ils logent aussi sur Mars et sur Jupiter. En ce qui concerne la seconde hypothèse, il faudrait rajouter à la liste du propriétaire la planète Saturne. 
Dans les deux cas, le groupement en étoile des 4 carrés bleus ou les 2 carrés verts peuvent correspondre soit à des satellites, soit à des planètes qui ne sont pas dans la même dimension que la nôtre.
Pour être complet, on peut aussi supposer qu'il ne s'agisse pas de notre système solaire.

Au sujet du point n°6, le tracé de ce qui ressemble au Crop Circle de l'année précédente à la place du radio télescope d'Arecibo peut signifier que « leur » moyen de communication sont les formations dans les champs de blé.

Interprétation ésotérique

Les interprétations que font les sites anglophones de ces Crop Circle, et plus spécialement de la « réponse d'Arecibo », sont quelquefois entachées d'erreurs au niveau des représentations graphiques. Cela ne fait qu'accentuer la confusion dans un domaine où les détracteurs sont déjà légion. 

Alors nous allons tenter d'y voir plus clair, et pour ce faire, nous prendrons comme hypothèse de départ que ces Crop Circle sont d'origine inconnue, c'est-à-dire qu'ils sont vrais. Pourtant la singularité des formes du « visage » et de la « réponse » pourrait nous amener à penser qu'il s'agit d'un canular. En effet, ce serait à ma connaissance la première fois qu'un vrai Crop Circle se ferait le porteur d'un message plus complexe que ceux qu'ils nous transmettent d'habitude, à savoir un assemblage de figures géométriques, dont l'interprétation n'a de limite que l'imagination ou les connaissances de l'homme. Mais autant la « réponse » pourrait certainement, avec une bonne organisation, être réalisable par la main de l'homme, autant le « visage » me paraît d'une conception beaucoup plus complexe. Pour le premier, il s'agit simplement de coucher des épis pour faire les « 0 », et de les laisser debout pour faire les « 1 », et ce en suivant un quadrillage. Si vous regardez bien le second, vous remarquerez que l'image est obtenue grâce à une sorte de tressage qui fait ressortir une différence de couleur et de contraste entre les épis couchés et les épis debout. Pour ce qui est du quadrillage en diagonale, il parait beaucoup plus difficile à respecter. 
Ces deux dessins sont apparus ensemble et à proximité l'un de l'autre. Le plus complexe, le « visage » renforce l'authenticité de la « réponse ». En même temps il éveille notre curiosité sur un rapport éventuel entre les deux formations. Nous savons qu'il existe un rapport entre la planète Mars, les Crop Circle, et les sites britanniques où ont lieu les formations (voir ici). A travers le visage, ce rapport est de nouveau mis en évidence.

Le point n° 5 met en valeur les quatrième et cinquièmes planètes, Mars et Jupiter, ce qui tendrait là encore à accentuer la connexion. Mais ce nouveau codage a-t-il toujours la même signification ?  

Si l'on met de côté les deux points (verts) qui me semblent marquer une séparation entre deux planètes de par leur position excentrée, on se retrouve non plus avec 9 planètes, mais 10, comme nous le soulignions précédemment.
Que signifieraient alors les points que j'ai surlignés en vert ?
Pourquoi le soleil n'est-il plus composé que de 4 unités au lieu des 9 originales ?
On pourrait tenter de répondre à ces questions par les renseignements que nous apportent les sciences ésotériques. Pour résumer, l'évolution de l'univers est décomposable en multiples cycles qui s'imbriquent les uns dans les autres. Ils se trouvent que nous sommes dans le quatrième d'un de ces cycles que l'on appelle « Ronde ». Ces « Rondes » sont divisées en sept sous cycles appelés « Races ». Nous sommes dans la cinquième Race. Donc, si vous avez suivi, vous savez maintenant que vous êtes dans la cinquième Race de la quatrième Ronde. 
Pour que mon explication fonctionne, on est obligé de lire le symbole de la gauche vers la droite, et non de la droite vers la gauche. Les points bleus, décalés par rapport au reste du schéma, représentent un éclaté. Nous aurions alors deux points, deux doubles points, un éclaté de points, deux points et pour finir l'ensemble de 4 points.
Si à la lumière de ce que nous avons dit plus haut, nous appliquons la thèse ésotérique, nous nous retrouvons bien avec sept points ou ensembles de points, auquel vient se rajouter le groupement final de 4 points. Les sept ensembles sont assimilables aux sept Races, et le groupe de 4 points, aux 4 unités que compte la Ronde, la quatrième Ronde.

Comme vous le constatez, la troisième et la cinquième Race sont différentes des deux premières puisque l'on y compte deux carrés. Mais il se trouve que l'homme, jusqu'à la seconde partie de la troisième race de la quatrième Ronde, « n'est encore qu'un animal, au point de vue intellectuel », d'après H.P. Blavatsky. Le doublement des carrés représente donc une évolution. Ensuite vient la cinquième race, développée comme si l'on avait voulu faire un zoom sur l'époque dans laquelle nous vivons.

La volonté d'entreprendre une interprétation ésotérique peut paraître surprenante au premier abord, mais il se trouve qu'avec les Crop Circle, de nombreuses voies d'études ont été explorées, sans beaucoup de succès quant à savoir leur véritable signification. L'ésotérisme, qui n'est qu'une science oubliée, peut nous aider à progresser dans le chemin de la compréhension. 

Chilbolton en 2000
Chilbolton en 2000

Certains sites soulignent la ressemblance entre le point n°6 et une formation qui parut dans le même champ, à Chilbolton, l'année dernière.



Partie de la " réponse d'Arecibo "
Partie de la
« réponse d'Arecibo »










Si l'on étudie de plus près le Crop Circle en question, on constate qu'il est bordé par des groupements de 3 cercles.
Détail de Chilbolton en 2000
Si l'on fait le compte de ces groupements, on arrive au nombre de 13, et ce de chaque côté de la formation. Juste sous ces groupes de 3 cercles, il y a des paires de cercles. Ces derniers sont au nombre de 7, là encore, de chaque côté. Si l'on fait le compte des carrés unitaire qui sont à la périphérie du symbole étudié au point n°6, on trouve 7 carrés à gauche de la formation et 7 autres à droite. Ces carrés sont eux-mêmes issus de 4 groupes composés de 4 carrés. Toute cette formation est répartie équitablement de chaque côté d'un axe imaginaire sur lequel viennent se fixer trois cercles concentriques. Le grand cercle est coupé par les constructions fractales qui en sont issues, mais les deux autres cercles, le central et le médian, sont vierges. Le cercle central peut représenter « le point dans l'Oeuf du Monde », le lieu d'où tout est issu. Il est donc ensuite normal de retrouver en périphérie des chiffres symboliques comme le quatre (Ronde) et le sept (Race).   



Peut-être que ce que nous avons tendance à prendre pour un brin d'ADN muté n'est qu'un symbole. L'asymétrie nous donne à penser que ce symbole est à examiner à part entière, sans s'occuper de ce qui se passe de l'autre côté de l'axe médian. Sa forme ondulante tendrait à évoquer celle d'une vague. Et la Matière d'où provient la lettre M, est dérivée graphiquement du hiéroglyphe de l'eau qui se représente par une courbe qui passerait par l'ensemble des carrés verts ci-contre, en ayant pris soins de les incliner préalablement de 90°. 

Conclusion temporaire

Tout d'abord je tiens à vous préciser qu'il ne faut pas vous laisser impressionner par le déballage d'information qui précède. Je n'ai pas la science infuse, il ne faut donc pas hésiter à me faire part de vos idées.

Il est possible que nous ayons là un signe qui nous montre que la vie intelligente n'est pas que le fruit d'une bonne combinaison d'ADN, mais avant tout la manifestation d'un principe plus général qu'il faudrait attribuer à une Matrice Universelle, capable de faire naître et évoluer des êtres intelligents, habitants des mondes différents, n'ayant pas la même structure biologique, ou n'en ayant peut-être même pas du tout ! Cette dernière hypothèse, celle d'une intelligence éthérée, expliquerait pourquoi ils ne peuvent communiquer autrement que par le biais des éléments naturels, que lors des enlèvements, ils prennent aussi facilement possession de nos corps, qu'ils passent à travers les murs, qu'ils changent d'apparence, ou plutôt qu'ils font croire aux filtres de réalités que sont nos cerveaux qu'ils sont capables de toutes ces prouesses.






Sources :

Yvesh, « Nouvelle alerte planétaire ? », Sciences-Fictions-Histoires, 08/02/2014 - http://m.sciences-fictions-histoires.com/blog/astronomie-espace/nouvelle-alerte-planetaire.html?version=mobile

P.B., « Une nouvelle planète naine découverte au-delà de Pluton », 20minutes.fr, 27/03/2014 - http://www.20minutes.fr/sciences/1335553-une-nouvelle-planete-naine-decouverte-au-dela-de-pluton

Hélèna-Petrowna Blavatsky, La Doctrine Secrète, Tome 1, Tome 3

http://www.cropcircleresearch.com/articles/arecibo.htm

http://www.circlemakers.org/totc2001.html


Consultez les mises à jour de www.earthfiles.com