________________________

________________________

________________________

Si vous êtes en possession d'informations inédites

N'hésitez pas à me contacter

________________________

Goodies à l'effigie du site ? Cliquez ici !!!

________________________

Moteur de recherche :

Recherche sur le site

Recherche sur le Web


powered by FreeFind

________________________

La connexion


La connexion

 

Richard Hoagland présente une étude élaborée par le professeur David Percy lors d'une conférence à l'université de Bradford dans le Yorkshire en septembre 1996. Cette étude démontre la connexion entre le site de Cydonia sur la planète Mars, les crop circle et les sites mégalithiques de Avebury, Gastonbury et Stonehenge.

En août 1975, la sonde Vicking est envoyée vers la planète Mars. En juillet 1976, on reçoit les premiers clichés détaillés de la planète Mars. A la fin de l'été 1976, ces clichés sont montrés lors d'une conférence de presse. C'est alors qu'un journaliste fait référence à un "visage" (face) qu'il aperçoit sur un de ces clichés. Mais il n'y a pas que ce visage présent sur les photographies. En y regardant de plus prés, on peut y observer des pyramides à cinq (five-sided pyramid) et à quatre côtés (city), des murs (wall), une bute en spirale (spiral mound), un cratère (crater), etc...
Cydonia

Si l'on étudie les rapports géométriques entre toutes ces particularités géographiques, on peut observer des coïncidences intéressantes avec les sites de Stonehenge, Avebury et Sylbury en Angleterre.

Connexion 1:5 Cydonia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque l'on reporte le site de Cydonia en transparence et à l'échelle 1:5 sur le site mégalithique anglais on constate que :

 

 

 
Afin que la vie évolue sur une planète, tout du moins sous la forme où nous la connaissons, celle-ci se doit de tourner à une vitesse suffisante, avec une inclinaison se situant dans une position opposée à sa rotation. Ce mouvement crée une tension, ajoutée à celle d'un satellite (la lune), qui autorise la vie.
D'après le professeur David Percy, ces repères blancs se rapportaient à l'emplacement de deux disques tournant qui injectaient des gravitrons dans la planète, ce qui avait pour effet d'alourdir la planète Mars afin de lui permettre de tourner à la bonne vitesse et ainsi, d'avoir une atmosphère.
On peut aussi noter que le mur adjacent au cratère est sur les dépôts du cratère, donc postérieur aux éjections (si ce sont des éjections).



Connexion 14:1Cydonia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque l'on reporte le site de Cydonia en transparence et à l'échelle 14:1 sur le site mégalithique anglais on constate que :
Butte en spirale terrienne
Butte en spirale martienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à cette photo on peut se rendre de compte de la proximité de Silbury Hill, le mont en spirale, et du cercle ancestral d'Avebury :
Les sites de Avebury et Silbury



On peut ensuite remarquer des coïncidences pour le moins troublantes.

Spirale logarithmiqueButte en spirale
La spirale qui caractérise la butte dans la zone de Cydonia a été reproduite par des scientifiques qui ont constaté qu'il s'agissait d'une spirale logarithmique.



Crop Circle de BarburyDessin du Crop Circle

On retrouve cette spirale logarithmique sur le crop circle qui est apparu le 17 juillet 1991 dans la région de Barbury. On peut remarquer au centre de ce même crop circle un tétraèdre qui a peut-être aussi un rapport avec la planète Mars.



En effet, la plupart des planètes, en raison de leur rotation, connaissent un pôle d'énergie physique tridimensionnel situé entre le 19éme et le 20éme degré de latitude, aussi bien dans l'hémisphère nord que dans l'hémisphère sud. Cette latitude coïncide avec celle d'une pyramide fictive de 3 côtés dont la base serait à l'intérieur de la planète. Nous appelons cela un tétraèdre circonscrit, avec un sommet au pôle sud et les pointes à 19.47°.
Tétraèdre

Ce phénomène s'observe sur la plupart des planètes du système solaire et coïncide souvent avec une particularité géographique ou physique. Jupiter

Sur Mars, c'est le mont Olympe qui se trouve à une latitude de 19.47°. Neptune



Sur Jupiter figure une tâche rouge et sur Neptune, une tâche noire de la taille de la planète terre.






Butte sur le cratère martien


Si l'on observe avec attention le cratère du site de Cydonia, on remarque une protubérance géographique semblable à une bute, juste avant un trou. On retrouve cette particularité sur le cercle d'Avebury.Butte sur le cratère terrestre




Détail de la butte










Cette particularité se trouve être, elle aussi, un tétraèdre.
Angle martien
Lorsque l'on trace une droite passant par la bute en spirale du site de Cydonia et le tétraèdre qui surplombe le cratère, et une autre passant toujours par cette même butte et par le mur longeant le cratère, on peut mesurer un angle de 19°47 entre ces deux droites.

Angle On peut trouver cet angle dans une des mesures effectuées sur un autre crop circle apparu le 27 juillet 1991 à Silbury Hill.

Crop Circle de Silbury

Il est tentant de faire le rapprochement quand on sait qu'il existe des rapports entre la taille des cercles de cette figure géométrique et les rapports de masse entre Mars et la Terre.

 



Beaucoup d'interrogations subsistent sur le site martien de Cydonia. La NASA ne fait rien pour les dissiper, si ce n'est nous fournir un cliché du "visage" tellement retravaillé graphiquement qu'il en est méconnaissable. Mais elle reste très discrète sur tout le reste de la zone. Ce sujet tiré de la vidéo Dossiers OVNI N°9 des éditions ALP / Marshall Cavendish, n'est-il qu'un amalgame de coïncidences?

La partie consacrée à Hoagland de la page de Réflexion sur la conspiration tendrait à temporiser les relations présentées ci dessus. Je vous invite à la découvrir afin d'avoir une vision objective du phénomène.